Vendredi 6 octobre 2023 – Journée Nationale des aidants Retour sur notre conférence « Un aidant a tous les visages, reconnaissez-vous votre salarié ? »

Vendredi 6 octobre 2023 – Journée Nationale des aidants

Retour sur notre conférence « Un aidant a tous les visages, reconnaissez-vous votre salarié ? »

« Une fois n’est pas coutume, je vais vous parler d’amour. D’amour cadeau, d’amour qui ne demande rien en retour. D’amour digne, silencieux, d’amour qui donne son temps, d’amour qui consacre son énergie à aider son prochain, son proche, son enfant, son parent, à mieux vivre. Cet amour est de l’ordre de l’intime, il ne se partage pas. Et donc il veut le plus souvent rester invisible. Cet amour qui fait des nuits pleines de chagrin, pleines de doutes, qui précèdent des journées marathons, doit s’intégrer au milieu d’une vie professionnelle, d’une vie familiale, d’une vie sociale. Et tout cela dans la durée. » Ce sont sur ces mots que Monsieur Denis RENAUD, Directeur général de l’ALSMT et Président de l’AIEM Adapei 54, a ouvert la conférence ce vendredi 6 octobre 2023 au centre Prouvé devant plus de 280 participants.

Ces aidants, ils sont actuellement entre 8 à 11 millions en France, dont 61% d’entre eux exercent une activité professionnelle. 1 actif sur 4 sera aidant au cours de sa vie d’ici 2030. Avec un doublement du nombre de personnes en perte d’autonomie d’ici 2060 selon l’INED et la DREES, la question de la place du salarié-aidant dans l’entreprise est un véritable enjeu de société dont le monde du travail doit se saisir !

« Le 6 octobre est la Journée Nationale liée aux aidants, à toutes ces personnes qui consacrent leur temps et leur énergie à prendre soin de leur proche, à tous les piliers invisibles de notre société…Connaître l’aidant est un enjeu pour la société. » comme l’a souligné Madame Anne CARLI, Directrice de cabinet à la Préfecture de Meurthe-et-Moselle, lors de son allocution.

Un enjeu incontournable pour notre société à l’heure actuelle mais qui, selon les chiffres, reste un sujet encore tabou au sein des entreprises. En effet, seulement 26 % des salariés-aidants déclarent avoir informé leur employeur de leur situation. Alors que les risques pour les travailleurs, comme pour l’entreprise, sont majeurs : impacts sur la santé physique et mentale, difficultés à concilier vie personnelle et professionnelle, diminution de la qualité de vie au travail et performance pour l’entreprise.

Une problématique que l’ALSMT a choisi de saisir, aux côtés de la DEETS 54, l’AEIM Adapei 54 ainsi que l’ODDS, dans le cadre de sa conférence annuelle.

Comment identifier un salarié-aidant dans son entreprise ? Comment s’adapter à ses besoins sans désorganiser l’activité ? Quelles solutions pour accompagner au mieux le salarié ?

Ainsi, nous avons réuni un ensemble d’experts qui, tout au long de l’après-midi, ont répondu à ces interrogations à travers différentes tables rondes. L’occasion également pour nos intervenants d’échanger avec le public et d’apporter des outils pour accompagner le salarié dans sa vie d’aidant, tout en le maintenant dans son emploi.

Conférence 2023 – Un aidant a tous les visages, reconnaissez-vous votre salarié ? Employeur, vous avez un rôle à jouer !

Conférence 2023 - Un aidant a tous les visages, reconnaissez-vous votre salarié ?

Employeur, vous avez un rôle à jouer !

Alors que la France recense actuellement 8 à 11 millions de proches aidants, 61% d’entre eux exercent une activité professionnelle. 1 actif sur 4 sera aidant au cours de sa vie d’ici 2030. Avec un doublement du nombre de personnes en perte d’autonomie d’ici 2060 selon l’INED et la DREES, la question de la place du salarié-aidant dans l’entreprise est un véritable enjeu de société dont le monde du travail doit se saisir !

Pourtant le sujet reste tabou.

Seulement 26 % des salariés-aidants déclarent avoir informé leur employeur de leur situation alors que les risques pour le travailleur, comme pour l’entreprise, sont identifiés : impacts sur la santé physique et mentale, difficultés à concilier vie personnelle et professionnelle, diminution de la qualité de vie et performance au travail.

Mais alors comment identifier un salarié-aidant dans son entreprise ? Comment s’adapter à ses besoins sans désorganiser l’activité ? Quelles solutions pour accompagner au mieux le salarié ?

Rendez-vous vendredi 6 octobre 2023 de 14h à 17h30 au Centre Prouvé à Nancy !

Au programme de la conférence animée par Véronique LORRE :

Table ronde n°1 : « Derrière 1 salarié sur 10 se cache un aidant, comment le reconnaître ? »

Claire GUITTON, Psychologue – Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle

Corinne RAVIART, Responsable Communauté 360 – AEIM

Camille LEMAIRE, Coordinatrice – La Maison des Aidants

 Table ronde n°2 : « Considérer le salarié-aidant, c’est possible ! »

Bénédicte MUNIER, Psychologue du travail – ALSMT

Alexandra GOURVENEC, Directrice des Ressources Humaines – OHS

Alexia GARDIN, Professeure – Université de Lorraine

Grand témoin : « Les enjeux sociétaux de l’entreprise sur le sujet des salariés-aidants »

Marie-Anne MONCHAMP, Directrice générale – OCIRP et ancienne Ministre

Table ronde n°3 : « Faire du lien pour demain… »

Dr Lucie DUMAS, Médecin coordinateur, médecin du travail – ALSMT

Philippe BOYON, Président – Observatoire d’Analyse et d’Appui au Dialogue Social et à la Négociation

Yaële LE BANNER, Assistante de Service Social du Travail – IES

Sensibiliser aux enjeux de la prévention !

Sensibiliser aux enjeux de la prévention !

Comment mettre en place des actions de sensibilisation collectives avec l'ALSMT ? 

Votre Service de Prévention et de Santé au Travail de Meurthe-et-Moselle vous accompagne dès votre adhésion pour éviter toute altération de l’état de santé de vos salariés en œuvrant au quotidien pour accomplir nos grandes missions : préserver et surveiller la santé physique et mentale ainsi que la sécurité des travailleurs tout au long de leur carrière professionnelle, prévenir la désinsertion professionnelle, mener des actions au sein des entreprises, conseiller les employeurs afin d’éviter ou réduire les risques professionnels, contribuer à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.

Ces missions sont comprises dans une offre de service structurée par 3 grands axes édités par la loi du 2 août 2021 : prévenir les risques professionnels, suivre individuellement l’état de santé des salariés et anticiper la désinsertion professionnelle.

Au quotidien, nous accompagnons les chefs d’entreprises dans leur démarche globale de prévention en organisant des sensibilisations sur des thématiques variées (travail sur écran, risque bruit, risques d’addictions, risques routiers) sous forme d’ateliers collectifs. L’occasion d’évoquer les problématiques rencontrées sur le lieu de travail et de proposer des solutions concrètes aux salariés. Ces séances sont une opportunité d’aborder les questions santé et sécurité liées à l’activité de l’entreprise.

La sensibilisation collective en entreprise auprès de vos collaborateurs fait partie intégrante de notre offre de service et vous encourage en tant que chef d’entreprise à adopter une démarche préventive. Elle est incluse dans votre cotisation et faite à votre demande auprès du médecin du travail. Nos équipes pluridisciplinaires interviennent au sein de votre entreprise pour partager leurs conseils suivants les risques auxquels vos effectifs peuvent être confrontés.

Des actions de prévention ciblées pour garantir la santé de tous 

Exemple avec l'entreprise VICAT spécialisée dans la fabrication de matériaux de construction, qui a organisé le 28 avril dernier sur son site de Xeuilley en Meurthe-et-Moselle, une journée de sensibilisation pour les employés. L'équipe santé et sécurité de l'entreprise a préparé deux d'ateliers différents, dont l'un a été animé par Madame Véronique PETIT, technicienne HSE à l’ALSMT.

Une sensibilisation adaptée aux besoins de l’entreprise qui a permis en autres de rappeler quelques mesures de prévention liées au risque bruit auprès d’une cinquantaine de participants. Les personnes présentes ont ainsi pu revoir certains points-clés tels que reconnaître un environnement de travail bruyant, comment mesurer ce risque, les normes à respecter ou bien encore les solutions possibles pour éviter la détérioration de l’audition en passant notamment par l’utilisation d’équipements de protection individuelle appropriés.

Employeurs, pensez à faire appel à nos équipes !

Contactez-nous !

 

L’ALSMT se penche sur la question du sommeil !

L’ALSMT se penche sur la question du sommeil !

Mal dormir peut coûter cher lorsque l’on débute sa journée de travail… En effet, un cycle de repos rythmé est crucial pour votre bien-être, sans compter les maladies chroniques dues au manque de sommeil pouvant fortement impacter le travail….

Selon une enquête menée pour l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance) par Opinion Way en 2023, 42 % des français âgés de 18 à 65 ans souffrent d’au moins un trouble du sommeil. Ces problématiques de santé affectent ainsi la vie professionnelle des salariés, d’où l’importance pour les Services de Prévention et de Santé au Travail d’en prévenir les effets à moyen et long terme.

Le déficit de sommeil : un danger pour votre santé au travail 

Les troubles liés au manque de sommeil peuvent dépendre de plusieurs facteurs (horaires de travail décalés, atypiques, temps de trajet, stress, alimentation).

Selon l’INSV, 20 à 40 % des salariés se plaignent de mal dormir ce qui peut provoquer des risques non négligeables : somnolence au volant ; manque d’attention au travail, irritabilité. Ces éléments sont pris en compte par nos équipes médicales lors de votre visite en santé au travail.

L’apnée du sommeil, une pathologie fréquente chez les chauffeurs routiers

L’apnée du sommeil est un trouble récurrent : 1,4 million de personnes sont appareillées en France. Un syndrome provoquant des pauses respiratoires répétées, dégradant ainsi la qualité du sommeil. Dans le secteur du transport, il est fréquent que les chauffeurs soient confrontés à des troubles du sommeil, tel que celui de l’apnée. À noter que 30% des accidents mortels sur autoroute sont liés à la somnolence !

Nos équipes en action pour la prévention

À l’occasion de la Journée Nationale du Sommeil le 17 mars dernier, les membres du groupe de travail « Transport » se sont rendus au centre hospitalier de Lunéville en compagnie de Monsieur CARON, Directeur d’ADS et du Docteur LARUELLE exerçant au sein du laboratoire de polysomnographie. Cette journée a donc été l’occasion d’échanger avec différents professionnels de santé et d’approfondir les connaissances de nos collaborateurs.

En effet, le groupe de travail « Transport » de l'ALSMT travaille depuis plusieurs mois sur la problématique du sommeil et ses conséquences au travail. Ils ont notamment développé des outils de prévention à destination des salariés ainsi qu’un module de sensibilisation collective pour nos entreprises adhérentes. Vous souhaitez en savoir plus sur cette possibilité d’intervention ? N’hésitez pas à prendre contact avec votre médecin du travail !

Parce que votre sommeil n’est pas à prendre à la légère, au moindre doute, consultez un professionnel de santé !

 

Partenariat ALSMT & Cros Grand-Est

Préserver la santé des travailleurs,

un objectif commun entre le CROS Grand Est et l’ALSMT

Promotion de l’activité physique, quel rôle pour la santé au travail ?

Selon une étude publiée par l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), 95 % de la population adulte en France est exposée à un risque de détérioration de la santé. Cela s’explique notamment par un manque d’activité physique ou par un temps passé assis, trop long. Face à ce constat, le gouvernement a lancé un vaste plan national de santé publique visant à lutter contre l’accroissement de la sédentarité et accompagner au « mieux vieillir ».

C’est dans ce contexte que les services de prévention et santé au travail devront désormais intervenir, via la loi du 2 août 2021, afin de renforcer la prévention de la santé des travailleurs, et promouvoir l’activité physique auprès des entreprises et leurs salariés.

Des bienfaits pour les salariés comme pour l’entreprise !

Le dispositif Prescri’mouv

À ce titre, ce partenariat passe notamment par la promotion et le développement du dispositif Prescri’mouv lors de leur visite en santé travail au sein des centres l’ALSMT. Pour rappel, ce dispositif régional a pour objectif d’améliorer la santé et la condition physique des patients adultes souffrant de certaines pathologies grâce à la pratique d’une activité physique et sportive (APS). Les professionnels de santé au travail de l’ALSMT pourront donc orienter et donner toutes les informations nécessaires pour bénéficier de Prescri’mouv.

Le dispositif Work&Move

Parallèlement, l’ALSMT et le CROS Grand Est travaillent ensemble sur la thématique de « l’activité physique et sportive en milieu professionnel » afin d’accompagner les entreprises à développer une offre dédiée à destination de leurs collaborateurs. Le développement et la mise en place d’une offre d’activités physiques et sportives à destination des salariés de son entreprise séduit un nombre croissant d’employeurs. L’activité physique et sportive est un levier majeur pour améliorer la qualité et les conditions de vie au travail (QVCT). Mais face à ce constat reconnu et partagé, trop peu nombreuses sont les entreprises réellement développer une telle offre en faveur de leurs salariés.

Par l’intermédiaire de son dispositif WORK&MOVE, le CROS Grand Est accompagne les sociétés pour la mise en place d’une offre d’APS au sein de leur structure. Diagnostic interne, proposition de programmes d’APS adaptés aux attentes et aux besoins des salariés et suivi administratif tout au long de cette initiative sont proposées.